img
img
 

Avis réservé du Président de la Cle et de l'Institution sur le projet reconfiguré du canal Seine-Nord Europe, tant que ne sont pas apportées des garanties quant à l'absence d'impacts sur les ressources en eau et les milieux aquatiques 

Monsieur BEAUCHAMP a déposé le 13 novembre 2015 au commissaire enquêteur, en mairie de Bourlon, son avis réservé sur les modifications apportées au projet de canal Seine-Nord Europe. Les principales préoccupations portent sur l'absence de prise en compte des impacts du projet sur les zones humides et les cours d'eau de la Vallée de l'Agache. En effet, il est prévu de maintenir en eau le canal du Nord sur le secteur de Havrincourt à Marquion afin d'alimenter la nappe et in fine les zones humides de l'Agache. Néanmoins, aucune information n'est apportée sur les modalités de ce maintien en eau d'autant qu'il est indiqué à plusieurs reprises dans les dossiers un remblaiement partiel du canal. A ce stade d'avancement du projet, on ne peut mesurer l'effet du projet sur les zones humides des vallées de l'Agache et de la Sensée. Retrouvez ci-après l'ensemble des remarques sur les dossiers soumis à l'enquête publique : 

 

Réunion sur la reconfiguration du canal Seine Nord Europe et ses impacts sur les ressources en eau

La CLE du SAGE de la Sensée s'est réunie de manière exceptionnelle le 19 juin 2015 afin de prendre connaissance des résultats de l'étude de modélisation des impacts du futur canal Seine Nord Europe sur les ressources en eau du bassin versant de la Sensée.

Veuillez trouver ci-après les liens pour télécharger le compte rendu de la réunion et la synthèse des rapports relatifs à la modélisation du canal Seine Nord Europe :

 

 
 

agence_eau.jpg

Site réalisé avec le concours de
l'Agence de l'Eau Artois Picardie